AGENCE DE COMMUNICATION 360 basée à SAINT-JULIEN LES METZ

 Rapport de Stage de 3ème année 
du 03 Mai au 31 Août 2021

Le monde change, la technologie et les habitudes de consommation aussi.

Depuis 25 ans, Lorweb étudie ces révolutions et propose à ses clients de coller au plus près de cette transformation digitale afin de faire de leur business une activité pérenne et lucrative.

Leurs domaines de prédilection ? Le web, la stratégie et le marketing digitaux, la publicité et l’événementiel.  

Tout cela présenté dans une vidéo (ci-contre) réalisée dans le cadre du stage pour les 25 ans de l’agence.

01 JUILLET 1998

 

Fondation de 

l’entreprise

2005

 

Création de la filiale

Luxembourgeoise de

l’agence : Chessmaster

2018

 

Construction de

l’agence Palo Alto

2019

 

Agrégation d’organisme

formateur Datadock

Gestion

JEAN-PHILIPPE
BRECHON

Directeur / CEO

MELANIE
MALIMPENSSA

Directrice de clientèle

MELANIE
ZAID

Cheffe de projet

ELOISE
DOYEN

Cheffe de projet

Production

JONATHAN
HENCK

Chef de production

CLEMENT
GRANDPRAT

Responsable qualité

CHRISTOPHE
ROUMESY

Lead designer

ERWAN
ROMANZIN

Développeur

MAGALI
MORLET

Graphiste

EWEN
GIRAUD

Développeur

ROBIN
METZINGER

Webdesigner / intégrateur

ENORA
DUVIVIER

Graphiste en alternance

Le défi Lorweb

Comme expliqué dans l’introduction de mon dossier des 5 cas (consultable ici), la découverte de l’agence s’est faite un peu par hasard, et le contact a été très rapidement noué. Je rejoignais donc les équipes de l’agence Lorweb le 3 mai, après une première visite des locaux quelques semaines auparavant. 

Impossible alors de rester insensible face à la cohésion d’équipe et la bonne entente, ainsi que par les locaux tout aussi impressionnants ; ce n’est définitivement pas dans toutes les agences que l’on trouve une salle de sport, une cave à vin, une salle de sieste, un baby-foot, un terrain de pétanque et une piscine ! Mais malgré ce cadre idyllique qui nous ferait presque croire en vacances, ce n’est pas l’activité et l’exigence qui manquent ! Seulement, après les premiers jours où je travaille sur quelques projets de création, je comprends très vite que leur besoin ne se trouve pas là.

« Je peux soulager l’équipe en m’occupant de projets en adéquation avec mon univers graphique, mais le besoin ne se situe pas essentiellement à ce niveau-là. Il se trouve sur After Effect, dans la réalisation de contenus animés, de vidéos et de motion design. »

Magali, graphiste à l’agence depuis 10 ans, connaît parfaitement les clients et leurs univers, et il est compliqué pour moi d’apporter quelque chose de plus à son travail. Non, je peux la soulager en m’occupant d’autres projets mineurs, mais le besoin ne se situe pas essentiellement là. Il se trouve en vidéo et motion design, sur After Effect. Et si je veux placer toutes les chances de mon côté pour faire mon alternance dans cette agence, j’allais devoir m’y mettre sérieusement.

Pas de chance pour moi, qui suis à l’origine aussi à l’aise sur After Effect qu’un phoque sur la banquise. 

Coup de chance pour moi, qui apprends vite et qui dispose au moins de ces qualités de curiosité et de soif d’apprendre insatiables.